Pourquoi te spécialiser dans un domaine ?

Lorsque j’étais au lycée et pendant mes études, beaucoup d’étudiants voulaient absolument rester généraliste. Nous étions nombreux à choisir des études avec pour critère principal d’être généraliste pour garder toutes les portes ouvertes.

Je travaille maintenant depuis quelques années, et je vois aujourd’hui que ce n’était peut être pas une bonne stratégie.

Nous allons voir pourquoi c’est risqué d’être généraliste et ensuite les avantages de se spécialiser dans un domaine.

Les dangers du généraliste

Être généraliste, sous des aires d’ouverture d’esprit ou de liberté ne permet pas d’aller au fond d’un sujet ou d’un domaine. Tu risques de te retrouver à connaître beaucoup de choses et c’est très bien, sans avoir l’occasion de t’en servir de manière approfondie. La conséquence est que tes connaissances ne vont pas t’aider si tu ne t’en sers pas. Des connaissances dont nous ne se servons pas se perdent très vite. Nous retenons ce que nous utilisons régulièrement. En perdant ce peu de connaissance, nous perdons en fait beaucoup plus.

Nous perdons le temps que nous avons consacré à les acquérir. Et le temps est une ressource limitée que nous devons utiliser consciencieusement.

Ensuite, les connaissances superficielles que nous avons acquises lorsque nous sommes généralistes ne servent pas à grand-chose pour la simple raison que nous n’en connaissons pas assez pour découvrir de nouvelles utilisations ou de nouvelles manières de faire.

Le problème principale lorsque nous sommes généralistes est de connaître les bases de plein de sujets différents. Nous connaissons donc plein de choses différentes à un niveau plus faible qu’un expert du sujet.

“La culture moins on en a plus on l’étale.”

 C’est un peu la même chose ici, tu connais beaucoup de petites choses et donc tu parles de toutes ces petites choses de manière superficielle.

A l’inverse, un expert va aller beaucoup plus loin à condition d’organiser et de se servir de ces connaissances, de les utiliser pour les approfondir et les retenir.

Vouloir rester généraliste peut aussi être causé par la peur de choisir un domaine de spécialisation. Peur de choisir parce qu’il y a beaucoup de choix possibles et parce que tu ne sais pas si ça va t’intéresser.

Quand nous avons trop choix, nous sommes perdu. C’est notamment le cas pour les études supérieures, il y a tellement de secteurs, de types de formations et de domaines différents. Comment peux-tu choisir parmi toutes ces formations ? et comment peux-tu savoir si ce choix est le bon ?

D'où viennent ces dangers ?

Si tu es généraliste, ou plutôt que tu n’as pas de spécialisation, peut être que tu as déjà rencontré cette situation. Quelqu’un te demande ce que tu sais faire et tu ne sais pas quoi répondre parce que tu es curieux et tu te retrouves à dire tout et rien en même temps.

Ensuite le fait de rester généraliste, est-ce par choix ou bien par peur de choisir. Tu as peut être comme moi, pas voulu te spécialiser pour ne pas avoir à choisir. La question est alors un peu différente, pourquoi ne veux-tu pas choisir ? 

Je suis passé par ces deux étapes. Je ne voulais pas choisir donc je me suis laissé porter par ce qui se présentait. Ensuite, j’ai choisi des études sans me spécialiser assez. J’ai donc simplement accumulé d’autres connaissances sans en faire une spécialisation.

Enfin, le dernier problème du généraliste est qu’il risque de se retrouver spécialiste d’un domaine malgré lui en se laissant porter par les évènements comme j’ai fais au début de mes études.

Pourquoi te spécialiser ?

Le savoir est maintenant si varié, si grand, si détaillé, qu’il est impossible pour un homme de connaître à fond plus qu’une petite branche. Puis, lisez toutes sortes d’ouvrages et apprenez un peu de tout ce que vous aurez le temps d’apprendre.  Andrew Carengie

Andrew Carnegie est l’un des principaux acteurs de l’essor de l’industrie de l’acier aux Etats-Unis à la fin du 19 ème siècle.

Déjà à cette époque il était important de se spécialiser. Ça n’a absolument pas changé aujourd’hui. Bien au contraire. 

Le savoir disponible sur Internet est immense et grandit chaque jour et c’est pas prêt de s’arrêter. Nous ne pourrons jamais tout connaître alors nous nous devons à nous même de nous spécialiser.

Pour commencer ta spécialisation, la première étape est de la choisir.

Je te propose le plan d’action suivant pour le faire :

  • Réfléchis aux différents domaines qui t’attirent quel que soit ton niveau de connaissance dans ces domaines.
  • Décider ensuite comment tu vas utiliser l’expertise dans le domaine X
  • Identifier les sources de cette expertise : les principaux livres, vidéos et surtout les personnes qui en parlent. Apprends tout ce contenu.
  • Ordonnes tes connaissances au fur et à mesure pour les retenir et savoir ou les retrouver une fois synthétiser.
  • Utilises- les immédiatement pour bien les intégrer dans ta vie.

Cette spécialisation et ce que tu apprendras à côté en fonction de ton temps deviendra ta force à condition de les organiser selon des plans d’actions précis diriger vers un objectif que tu as défini avant même de te spécialiser. Ça te permet également d’avoir en tête le but pour lequel tu te spécialise dans tel ou tel domaine.

Pour donner un exemple sur ce point, depuis que j’ai commencé mon site internet et ma chaîne youtube, quand j’apprends quelque choses à travers un contenu, j’ai en tête que je vais le transmettre donc je lis et j’apprends de manière différentes. En apprenant, je vois dans quel contexte l’utiliser pour le transmettre. Le deuxième avantage est que je vais mieux retenir puisque je sais que je vais le transmettre ensuite.

Application

Ce n’est pas perdre son temps que de faire une chose à fond.

Pour mettre cela en pratique, je te conseille une fois que tu as choisi le sujet de ta spécialisation de chercher sur internet les grands classiques du sujet et de te donner quelques mois pour lire les livres majeures, les sites internet qui parle du sujet et les chaîne youtube qui peuvent te donner plein d’informations aussi.

Une fois que tu as fait ta liste de documentation et des connaissances que tu veux acquérir, tu vas devoir organiser un système pour conserver toutes les idées importantes que tu as découvertes.

Pour faire ça, j’ai jusqu’à présent utilisé trois méthodes :

  • prendre des notes papiers sur un cahier au fur et à mesure de ma lecture. Le problème est que ça n’est pas pratique d’avoir un cahier et un stylo et de s’arrêter régulièrement pour écrire et surtout c’est très compliqué de retrouver ensuite les informations qui nous intéressent.
  • Ensuite, je suis passé sur Evernote pour faire mes notes de livres, j’utilisais Evernote et google drive en parallèle pour conserver ce que je lisais.
  • Enfin, mais c’est encore récent, je me suis mis à utiliser Notion pour organiser toutes ces connaissances, mes habitudes et ce que je fais dans ma vie pro et perso. J’en suis qu’au début et je teste encore des choses. Quand j’aurais un système un peu plus abouti, je te la partagerai.

L’organisation de la connaissance que tu vas acquérir est très importante pour pouvoir retrouver facilement les informations. Je n’ai pas fait ça dès le début, donc j’ai retenu des idées de livres sans avoir systématiquement la source. C’est pour ça que je mets cette organisation en place avec Notion.

Et comment tu sais à quoi cela va te servir, tu vais aussi être beaucoup plus attentif à ce que tu lises et à ce que tu notes pour utiliser au fur et à mesure les informations que tu découvres. L’autre avantage d’utiliser au fur et à mesure tes connaissances est que ça t’aide à les retenir et tu vas aussi en tant que débutant pouvoir créer du contenu qui part des bases. Au bout de quelque temps, la base te paraîtra complètement naturellement et tu ne penseras peut être plus à l’utiliser et la transmettre puisque c’est devenu pour toi des éléments de ton caractère ou de ton mode de fonctionnement.

Comment sera votre vie dans 6 mois avec une spécialisation ?

Tu vas ainsi acquérir une spécialisation dans un sujet que tu as choisi, qui t’intéresse et pour lequel tu as un objectif précis en tête.

Plus tu vas creuser dans ce sujet, plus tu vas te rendre compte de ce que tu as encore à apprendre. Plus tu vas aussi découvrir des éléments plus précis et des thèmes plus précis que tu vas peut être avoir envie de creuser également.

Nous ne sommes plus à une époque ou nous pouvons peut être spécialiste de plusieurs sujets en même temps, les connaissances disponibles dans un domaine sont déjà tellement vastes que nous ne pouvons plus être spécialiste de tout.

Enfin, tu vas également finir par faire des liens entre différents éléments, différents sujets grâce à la connaissance que tu auras. Des liens que tu seras peut-être le premier à faire.

Nous n’en sommes pas encore là et même si ça n’arrivait pas, tu auras quand même une spécialisation qui te permettra d’orienter ta vie et tes choix. Et surtout, rappelle-toi que le plus important n’est pas la destination mais qui tu deviens sur le chemin.

Si tu mets en place ce que je te propose ici, qui seras-tu dans 6 mois avec la spécialisation que tu as choisie ?

Dis moi en commentaire 3 domaines qui t’intéressent, peut être que l’un d’eux deviendra ta spécialisation !

Abonnes-toi pour recevoir par mail ton cadeau de bienvenu qui regroupe une cinquantaine d’articles sur l’épanouissement et pour recevoir ensuite les articles et vidéos que je publie directement dans ta boite mail.

Sois proactif ! Spécialise-toi ! Amuses toi sur ce chemin ! 

Bonne journée !

Clément

0 Partages
Enregistrer
Partagez
Partagez