Comment développer la coopération ?

La coopération est comme une corde lorsque tu fais une randonnée en montagne, on s’attache les uns aux autres pour se soutenir et pour se protéger. Développer la coopération dans nos vies revient à créer cette corde pour avancer ensemble, se soutenir et se protéger.

Nous allons voir dans cet article, pourquoi nous avons besoin de développer notre capacité à être en coopération avec les autres et ensuite comment nous pouvons développer la coopération dans nos vies?

Avez-vous déjà essayé d’atteindre un objectif dans un climat relationnel hostile ?

Le contraire de travailler avec coopération est d’être en concurrence, en conflit, en opposition, en résistance, en rivalité avec les autres.

Dans un tel contexte, quand règne le conflit, la rivalité, la concurrence dans une équipe, il est impossible de travailler avec un but commun. Si une personne dans une équipe a cette mentalité, il ne peut rien sortir de l’équipe ou alors ça va être long et compliqué.

Imaginez la situation suivante, vous travaillez en équipe sur un projet et vous ne savez pas travailler en coopération avec d’autres pour atteindre un objectif commun.

Êtes-vous cette personne dans ce projet auquel vous participez ?

Si tel est le cas, je vous invite à mettre en place sans tarder le plan d’action que je vous propose dans la suite de cet article pour aider à la réalisation de ce projet au lieu de contribuer à son échec.

Dès l’école, on nous apprend à travailler seul et à faire attention de ne pas copier et de ne pas être copié. Alors que la vie est basée sur la coopération. Ensuite nous travaillons la plupart du temps en équipe ou bien nous cherchons à rejoindre un groupe et à appartenir à un groupe.

Il est important de chercher à s’améliorer et à se développer. Nous sommes en constant changement. Nous ne sommes pas la même personne qu’hier et nous serons différents demain. Nous pouvons laisser la vie, les évènements nous changer ou bien nous pouvons travailler la dessus pour changer ce que nous souhaitons changer pour améliorer ce que nous pouvons améliorer sur nous mêmes, dans nos vies, dans la société et dans le monde.

Le risque inverse est de penser qu’à soi même et de finir par être tourné vers soi et son petit bonheur. En d’autres termes, à devenir égoïste.

Nous aspirons tous à une certaine indépendance qui est bonne. Même si nous pouvons vivre de manière indépendante, nous avons aussi besoin d’avoir cette capacité à coopérer avec les autres. Et surtout, nous avons besoin des autres pour avoir les possibilités de faire et d’obtenir ce dont nous avons besoins quotidiennement.

Donnez pour recevoir

Ces dernières semaines et dans différentes lectures, je suis retombé sur différentes personnes qui ont dit ou écrit en substance comme JFK ‘ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays.’

Ou dit autrement, qu’est ce que je peux apporter aux autres et non qu’est ce que les autres peuvent m’apporter ou encore, qu’est ce que je peux donner aux autres au lieu de me demander ce que les autres peuvent me donner.

Ca rejoint également le fait de chercher à donner avant de recevoir. Donner aux autres pour recevoir. Au lieu de chercher uniquement à prendre égoïstement.

La coopération aide à cela. Développer notre coopération pour travailler avec les autres, construire un couple, une famille, un projet, ou ce que vous voulez construire.

Une autre manière encore de reprendre cette manière de penser est de se demander comment je peux aider les autres à obtenir ce qu’ils veulent ?

Tout cela pour revenir au fait principal que nous sommes des êtres humains, des êtres sociaux qui avons besoin des autres et d’interagir avec les autres.

A l’époque des chasseurs cueilleurs, le groupe donnait la force de survivre. L’association des différentes personnes qui cherchent à survivre en trouvant de quoi manger et en se protégeant les uns les autres des dangers de la nature et des animaux.

Aujourd’hui nous n’avons plus à nous protéger des mêmes dangers et pourtant nous avons toujours besoin du groupe, d’appartenir à un groupe et d’être accepter dans celui-ci.

Pour certains projets, et même peut être la plupart, nous avons besoin de la coopération des autres pour atteindre un objectif commun en créant par exemple un cerveau collectif dont j’ai fait une serie de vidéo ou je détailles les différentes étapes.

Pour toutes ces raisons, développer notre capacité à entrer en coopération avec les autres est primordial pour nos vies professionnelles et nos vies personnelles.


Nous n’avons pas pu confirmer votre inscription.

Votre inscription est confirmée.

Plan d’action pour coopérer

Inscrivez-vous pour recevoir votre plan d’action









J’accepte de recevoir vos e-mails et confirme avoir pris connaissance de votre politique de confidentialité et mentions légales.


Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d’utilisation.






Coopérer : participer à une oeuvre commune

La coopération est l’action de participer à une œuvre commune.

Quelles sont les œuvres communes auxquelles tu participes ? un couple, une famille, une entreprise, un projet pro/perso ?

Ce sont toutes des occasions d’être en relation avec d’autres et donc de travailler en coopération avec d’autres personnes.

De manière plus large, la société, le pays où vous vivez, le monde, quelle contribution apportez vous au monde, à votre pays, à la société ?

La plupart d’entre nous entrons en relation les uns avec les autres avec un but bien précis en tête. Quand vous allez chez le boulanger, vous n’y allez pas pour acheter de la viande par exemple, c’est pareille quand vous allez dans n’importe quel magasin !

Nous entrons donc en relation dans le but de donner quelque chose ou bien de demander quelque chose. Ce n’est pas de l’égoïsme à condition que vous donniez également quelque chose.

Je me suis posé cette question, pourquoi avons-nous besoin les uns des autres ?

La première raison que j’ai trouvé est que nos différences mises en commun sont notre force et nous permettent de vivre tout simplement !

Ensuite j’ai identifié trois catégories : psychologie personnelle, être social et contribution au monde.

Psychologie personnelle

Chacun, nous avons des compétences et un caractère. Nous avons des forces et des faiblesses. L’avantage d’une équipe est que nous allons mettre en commun nos forces et très probablement, nous allons pouvoir compenser nos faiblesses avec les forces des autres.

Nous avons aussi différents modes de fonctionnement psychologiques. Certains vont être très bons pour avoir une vision, d’autres pour faire des plans et d’autres encore pour exécuter ces plans.

Une personne seule aura plus de difficultés à exceller dans chacun de ces rôles alors qu’une équipe atteindre l’objectif en mettant en commun ces différentes capacités psychologiques.

Si ces différentes personnalités, compétences et modes de fonctionnement sont mises en commun vers un but précis, l’équipe entière pourra atteindre l’objectif du groupe en travaillant dans un esprit d’harmonie.

Nous sommes des êtres sociaux

A plusieurs on va plus loin, on se motive les uns les autres. Quand l’un a un coup de barre, les autres vont l’aider à avancer et vise et versa.

Les autres aident aussi à penser de manière plus large grâce aux différents points de vue.

Nous avons besoin d’interaction avec les autres, que ce soit via internet ou en face.

Enfin, le groupe nous aider à nous dépasser, à prendre et à tenir nos résolutions avec la pression sociale lorsqu’elle est bonne ça va nous aider à avancer et à aller plus loin dans la construction d’une entreprise, d’une famille ou d’un projet qui vous tient à coeur grâce à la stimulation des uns et des autres.

Quelle contribution apportez- vous au monde ?

La plupart des choses que nous utilisons quotidiennement a été créé par d’autres personnes. Tout ce qui a été bâti a nécessité l’intervention de différentes personnes à un niveau ou à un autre que ça soit pour des éléments physiques ou des idées.

Que pouvons-nous créer avec ce que nous sommes pour rendre la vie des autres plus agréables ?

Ce sont trois catégories de raisons qui expliquent pourquoi nous avons besoin les uns des autres. Les autres nous aident à aller plus loin, à atteindre notre objectif et surtout à vivre ensemble pour s’entraider.

Comment coopérer avec les autres ?

Le prérequis est d’avoir un but commun avec les personnes avec qui vous entrez en contact ou alors que vous échangiez quelque chose. Pour reprendre l’exemple du boulanger, il vous donne une baguette et vous lui donnez de l’argent.

Comment faire concrètement pour devenir coopératif avec les autres ?

L’état d’esprit : notre état d’esprit vis à vis des autres va nous aider. Voyez-vous les autres comme un danger ou bien comme une aide, une source de connaissance. Vous pouvez par exemple chercher à apprendre des autres, ils vous remarquent et vous pourrez les aider une fois que vous les aurez compris et en même temps vous apprendrez à travers leurs expériences.

Comme nous sommes des êtres sociaux, nous avons besoin d’échanger, de partager. Pas forcément avec des milliers de personnes, mais nous avons besoin d’interaction. Regarder les personnes qui sont autour de vous, peut être avez vous des choses à apprendre d’elles.

Contribution : enfin, contribuer. Que puis-je faire avec qui je suis et ce que je sais faire pour aider la prochaine personne que je vais rencontrer ? Comme petit exercice du jour, je vous invite à donner un sourire à la prochaine personne que vous verrez. Vous lui donnerez ainsi de la joie, peut être que ce sourire sera son rayon de soleil de la journée. Peut être que grâce à ce simple geste, vous aurez rendu la journée d’une autre personne plus belle.

Comme notre attitude participe à la coopération lorsque nous échangeons avec quelqu’un d’autres, il est important d’avoir conscience de l’attitude que nous avons et de ce que nous pouvons faire pour favoriser une attitude qui aide à la coopération.

Par exemple, le sourire va être agréable pour vous et pour les autres. Vous intéressez aux autres en leurs posant des questions pour apprendre à les connaître et s’intéresser aux autres.

Comment sera votre vie grâce à la coopération ?

En cherchant de manière plus consciente à entrer en interaction et en coopération avec les autres, vous allez évoluer et vous allez pouvoir impacter la vie des personnes que vous rencontrez même si vous ne le savez. Un sourire est la chose que nous pouvons tous donner et qui peut apporter beaucoup même si nous ne connaissons pas la vie de l’autre personne.

Mettez vous dans la situation inverse, quelqu’un que vous ne connaissez pas vous sourit dans la rue, qu’allez vous faire ? Il est très probable que vous allez répondre par un sourire également, et que votre journée aura été embellie par cette personne.

Enfin, vivre en coopération avec les autres va vous aider à réussir et à atteindre vos objectifs. Pas parce que je le dis, mais parce que toutes les grandes réussites entrepreneuriales, familiales ou associatives ont demandé la contribution de plusieurs personnes. Et ça sera toujours le cas.

Les autres nous font grandir et nous aident à nous dépasser pour atteindre des objectifs que nous n’aurions peut être pas imaginer seul.

Abonnez vous pour recevoir en cadeau le plan d’action associé à cet article.

Soyez proactif, amusez- vous, bonne journée !

Clément


Nous n’avons pas pu confirmer votre inscription.

Votre inscription est confirmée.

Plan d’action pour coopérer

Inscrivez-vous pour recevoir votre plan d’action









J’accepte de recevoir vos e-mails et confirme avoir pris connaissance de votre politique de confidentialité et mentions légales.


Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d’utilisation.








0 Partages
Enregistrer
Partagez
Partagez