Le désir ardent d’agir

Avez-vous déjà vécu cette situation ?

Vous vous lancez dans l’atteinte d’un objectif, vous avez pris la décision de l’atteindre alors même qu’aujourd’hui, vous ne savez pas comment vous allez vous y prendre.

Vous savez juste que vous pouvez l’atteindre et vous y croyez. Vous n’avez aucun doute.

Dans cette situation, qu’avez-vous fait ? Comment avez-vous débuté ce projet pour atteindre cet objectif ?

Je crois que ce que j’ai le mieux réussi dans ma vie, c’est dans cette situation.

L’avantage principal de cette situation est qu’il n’est pas possible de se reposer sur ces acquis, d’être trop sûr de soi et de rater la cible à cause d’un excès de confiance.

Au contraire, si vous ne savez pas, vous allez chercher, apprendre, tester et voir ce qui fonctionne ou ce qui vous éloigne de votre but.

Le désir de réussir pour atteindre un objectif, L’obstination dans sa réalisation, Tout en ayant la flexibilité de s’adapter et de se remettre en question pour continuer de construire.

Si vous voulez écouter cet article, j’en ai fait un podcast que vous retrouverez ci-dessous.

Podcast Atteindre un objectif sans plan d’action

Nous allons voir ces différentes étapes dans cette newsletter.

Le désir de réussir pour atteindre un objectif La persévérance et l’obstination dans sa réalisation La flexibilité de s’adapter et de se remettre en question

Les blocages de l’action

La procrastination

Le premier, la procrastination est un fruit de ce qui se passe notre cerveau. Des études en psychologie et neuroscience ont montrés que le fait de remettre au lendemain est lié à deux régions du cerveau hyperactives. Le résultat de cette recherche indique que les personnes procrastine à cause du vagabondage mentale qui fait qu’elles envisagent les désagrément à accomplir ces tâches.

Cela donne des pistes de traitements pour la procrastination.

En attendant, il peut être intéressant de mettre en place des actions simples pour agir au quotidien.

La procrastination peut également venir lorsque vous avez prévu de faire des tâches et que vous commencez à remettre en question ces choix. Le meilleur moyen d’agir dans ces cas là est d’éviter de vous poser des questions à ce moment là sur l’organisation que vous avez prévu et d’agir.

Cette habitude de remettre à demain les tâches que vous avez à faire aujourd’hui ne rend pas, comme par magie ces tâches plus attractives.

Le problème est que vous pouvez finir par douter de votre capacité à agir à forcer de repousser. Et puis, vous risquez aussi de vous retrouver complètement déborder pour tout ce que vous pouvez avoir à faire juste par manque d’action.

La deuxième source de procrastination est la peur. Aucun choix que nous pouvons poser sont à 100% sûr. Il y aura toujours un part de ce que nous faisons que nous ne maitrisons pas. C’est un fait à intégrer.

Nous ne pouvons pas tout maîtriser.

Concentrons nous alors sur notre zone de contrôle, là ou nous pouvons agir au lieu d’imaginer et de râler sur ce que nous ne pouvons pas contrôler.

Ce point est très important à la fois pour votre organisation mais aussi pour votre travail et votre vie. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler et agissez activement sur ces éléments pour progresser chaque jour de votre vie.

Les doutes

En introduction de cet article, j’ai dis que vous n’aviez aucun doute. Quand vous prenez la décision d’agir sur un objectif à travers un projet que vous lancez, il est bon d’être convaincu de votre réussite, convaincu que vous pouvez réaliser votre objectif même si vous ne savez pas qu’elles vont être tout les défis que vous allez relever.

Exactement comme quand vous vous mariez, vous ne savez pas le chemin que vous allez parcourir ensemble. Par contre, vous pouvez y croire et tout mettre en oeuvre pour que ça marche en vous concentrant sur ce que vous maitrisez. Vous même.

Ou bien que vous commencez à travailler. Comment pouvez-vous savoir ou vous en serez dans votre carrière 5, 10, 20 ans plus tard ? Sauf certains profession, il est impossible que vous le sachiez.

Une fois le projet lancé, vous allez voir à chaque pas ce que vous avez ensuite besoin d’apprendre. Et heureusement, c’est peu probablement que vous finissiez , c’est tout l’intérêt finalement !

Vos réflexions vont vous faire découvrir plein de domaine.

Les doutes vont également finir par arriver. Les doutes sont une bonne choses de temps en temps pour pouvoir réfléchir à ce que vous faites et aux manières à votre disposition pour l’améliorer.

Le problème des doutes survient lorsque vous restez bloquer dessus. Si le doute vous paralyse, agissez immédiatement sur une tache la plus simple possible. Ou bien, concentrez-vous sur d’autres personnes, votre famille, vos amis, en leur rendant un service. Cela va vous permettre de sortir de vous même pour vous orienter vers les autres et de diminuer les doutes que vous pouvez avoir.

Prenons un exemple, votre travail, comme par hasard 😜

Vous êtes aujourd’hui dans le travail que vous avez grâce à

  • la décision que vous avez prise de choisir ce travail
  • vos expériences passées (postes précédents, projets que vous avez menez)
  • vos rencontres
  • vos études
  • votre éducation

Votre travail aujourd’hui est le fruit de ce que vous avez vécu et des décisions que vous avez prise. Vous avez probablement eu le désir d’avoir ce travail et vous avez travaillé dans le but de l’obtenir.

Vous aurez des doutes. Cela fait parti du chemin. Que ferez-vous de ces doutes ? Vont-ils vous paralysé ou bien vous permettre d’ajuster le cap pour continuer de progresser ?

De temps en temps, posez vous pour réfléchir au doute que vous avez. Ils sont aussi un bon moyen de voir si vous êtes sur le bon chemin. Utilisez-les pour voir si vous voulez toujours atteindre ce objectif.

Avec ma femme, nous avons déménagé dans le sud il y a maintenant 3 ans. Entre le moment ou nous avons pris la décision de déménager et le moment ou nous avons effectivement déménagé, il y a eu 8 mois. Pendant ce temps, chaque semaine, nous nous reposions la question, est-ce que nous déménageons ? Est-ce que je continue à chercher du travail pour que nous puissions partir ? A chaque fois que nous nous posions la question, c’était toujours la même réponse. OUI !

Finalement, c’était la bonne décision au vu de ce qui s’est passé ensuite. 5 mois plus tard, le covid. Le confinement était pour nous plus agréable dans le sud qu’en région parisienne.

Les 3 étapes pour travailler sur un objectif

Le désir d’agir et de réussir pour atteindre un objectif

Ce point est difficile à expliquer. C’est un mélange d’objectif, de confiance, d’enthousiasme, d’imagination et de concentration.

Vous vous êtes concentrés sur un sujet qui vous intéresse, vous avez utilisez votre imagination pour trouver une solution. Vous êtes excités à l’idée de travailler dessus.

Lorsque ça se présent, il est indispensable d’agir en faisant au minimum une recherche sur le sujet. Vous apprendrez déjà des choses en lisant les 10 premiers résultats de votre recherche sur Google. Ensuite creusez.

Prenez ensuite la décision de faire un action chaque jour en lien avec ce sujet. Pour les deux raisons principales suivantes.

Vous allez continuer d’apprendre sur ce sujet. Et vous verrez par vous même si une semaine ou un mois plus tard vous êtes toujours motivés pour ce projet. Vous aurez acquis de nouvelles connaissances. Que vous lanciez un projet ou non ensuite, n’est pas important puisque vous aurez appris et approfondis vos connaissances.

Ensuite, célébrez chaque victoire. C’est le meilleur moyen d’entretenir cette flamme dans le temps. Ce que vous ferez ensuite n’a pas besoin d’être parfait. Cela doit être du mieux que vous pouvez aujourd’hui et plus vous répèterez en cherchant à vous améliorer plus vous serez meilleur.

Comme les sportifs qui s’entrainent plus fois par semaine voir par jour, comme un écrivain qui écrit tout les jours.

La persévérance et l’obstination dans sa réalisation

Vous devez ensuite croire et continuer de croire que vous pouvez réaliser votre objectif. Croire que vous pouvez donner du sens à votre travail et/ou avoir un travail qui a du sens.

Plus vous vous en persuaderez, plus vous pourrez développer le sens que vous voulez donner à votre travail.

Cette croyance plus l’action quotidienne pour apprendre et agir vous permettront de continuer.

Ensuite, je ne crois pas à l’échec. Pour moi, nous vivons des expériences qui nous font grandir. Si vous réussissez quelque choses, célébrez le. Si vous ratez quelques choses, tirez en les leçons pour apprendre et mieux faire si la situation se reproduit. C’est pour moi le meilleur moyen de progresser, d’apprendre et de continuer à agir en ajoutant votre expérience au fur et à mesure.

Pour continuer à travailler sur un projet, parfois vous allez vous sentir débordés. Je vous propose un processus en 4 étapes pour continuer d’avancer même si vous avez l’impression de perdre pied face à tout ce que vous avez à faire.

Que ça soit pour mon travail, ma famille, la création de contenu.

Ce process m’aide à détendre la pression pour clarifier les choses et repartir du bon pied.

  • Je fais une liste de toutes les choses auxquelles je pense et que j’ai besoin de faire. J’écris tout pour noter le maximum de choses. Le simple fait de le noter, me vide le cerveau. Je sais que c’est écrit quelque part donc je pourrai y revenir à tête reposée.
  • Je priorise les choses importantes et urgentes. Et je choisis trois actions pour la journée.
  • Je planifie un moment pour le faire et le plus important, mais aussi le plus difficile, je m’y mets quand je l’ai prévu.

J’ai fait cela plusieurs fois.

Les trois avantages principaux :

  • Clarifier la situation
  • Remettre les pieds sur terre
  • Savoir ce que vous avez à faire en priorité

Finalement, s’organiser pour être clair dans sa tête

La flexibilité de s’adapter et de se remettre en question

Prendre le temps de regarder en arrière le chemin parcouru : c’est important pour réaliser ce qui a été fait

La définition de la flexibilité est la qualité de quelque chose ou quelqu’un qui peut s’adapter aux circonstances particulières.

Vos plans seront toujours à adapter. Vous pouvez imaginer ce que vous allez faire pour les 5 prochaines années. Même si je ne suis pas sûr qu’il y ait beaucoup de gens qui font ça.

Soyons réaliste, vous prévoyez votre semaine de travail et de vie perso avec ce que vous avez de prévu.

Y-a-t-il eu une semaine qui s’est déroulé comme vous l’aviez prévu ? Ce n’est pas impossible, je suis d’accord.

Et en même temps, combien d’éléments ont eu besoin d’être replanifier, adapté pendant votre semaine ?

Au vu de ce qui se passe dans le monde en ce moment et de la rapidité des informations que nous recevons en permanence, je pense que la flexibilité et l’adaptabilité sont des qualités que nous avons besoin de développer pour continuer d’évoluer dans notre monde.

Planifier et s’organiser pour savoir ou vous allez et faire le maximum pour respecter votre planification. Et en même temps avoir l’ouverture d’esprit pour le remettre en question et adapter à la réalité du terrain et du quotidien.

Ce que vous obtiendrez

Si vous mettez en pratique les conseils de cette newsletter et des précédents pour atteindre votre objectif, que vous y arrivez ou non n’a aucune importance.

Dans tous les cas, vous aurez appris et tester plein de choses. Vous aurez évolué et grandis.

Dans 6 mois, un an, 5 ans, vous serez une personne différente que vous le vouliez ou non. Alors utilisons le temps que nous avons pour progresser et apprendre. Le temps passe quoi que nous fassions. UTILISONS LE À NOTRE AVANTAGE !

C’est pour ça que je crois que chaque expérience est source d’apprentissage.

Nous sommes aujourd’hui le fruit de nos choix passés. Si aujourd’hui ne nous convient pas, faisons les choix qui nous permettront d’obtenir ce que nous voulons et surtout de devenir qui nous avons besoin d’être pour obtenir ce que nous voulons.

En mettant en place les éléments que nous avons vu, vous allez apprendre et progresser.

Vous allez également pouvoir donner plus de sens à votre travail ou prendre les décisions que vous avez besoin de prendre. Vous vous devez bien ça !

Je vous encourage à prendre le temps de vous poser pour réfléchir à ce que vous voulez vivre pour orienter ensuite tout votre être dans ce but là.

Qu’allez-vous faire maintenant ?

Maintenant, qu’allez vous faire ? Continuer telle qu’elle sans rien changer ou bien agir et réfléchir à ce qui compte pour vous.

Une manière à votre disposition pour donner du sens à votre travail. Vous pouvez peut être adapter vos horaires, ou bien ce que vous faites. Vous pouvez changer de travail. Vous pouvez monter une entreprise, partagez ce que vous vivez là ou vous êtes aujourd’hui.

Il y a une infinité de solution, de manière de donner du sens à son travail. Ces manières vont être unique pour chacun. On peut dégager de grand principes et leurs application vont être unique à vous et à ce dont vous avez besoin pour trouver du sens. Vous donnez le sens que vous voulez à votre travail.

Continuez d’apprendre, de lire et de vous former en utilisant votre concentration. Utilisez votre imagination pour trouver des chemins possibles et qui vous conviennent. Apprenez des autres pour gagner du temps et de l’expérience.

Enfin, agissez chaque jour dans ce sens pour développer le travail qui vous correspond et le sens qui vous convient.

Nous passons le plus grande partie de notre temps à travailler alors autant que ça soit dans quelque choses qui vous portent et qui a du sens pour vous. Si vous donnez du sens à votre travail, vous donnerez également du sens à votre vie.

Abonnez-vous ça m’encourage à continuer. Vous recevrez mes prochaines newsletter pour donner du sens à votre travail en déployant les processus des lois du succès de Napoleon Hill.

Bonne journée,

Clément



0 Partages
Enregistrer
Partagez
Partagez