Comment donner du sens à votre travail grâce à votre concentration ?

Deuxième étape du processus des lois du succès pour développer le sens de votre travail.

J’aide les jeunes cadres à donner ou à redonner du sens à leur travail. Pour cela, j’ai adapté le processus des lois du succès de Napoléon Hill. Nous allons le déployer pour donner du sens à son travail.

La concentration est la deuxième brique pour avancer sur ce processus après l’imagination.

La concentration est un outil au même titre que l’imagination pour nous permettre de focaliser nos actions vers un objectif clair. Nous verrons la question de l’objectif dans les semaines à venir.

Plus votre objectif est clair, plus vous allez pouvoir concentrer vos actions sur ce qui vous fera avancer.

La concentration se porte sur une tâche et non un objet. Si vous réfléchissez aux périodes où vous avez été concentrés, vous remarquerez que vous étiez focalisés sur ce que vous faisiez et non sur les objets qui vous permettaient de le faire.

Quand vous lisez, vous êtes concentrés sur le texte et non le livre.

Quand vous faites une randonnée en VTT, vous êtes concentrés sur le chemin et pas sur votre vélo.

Le manque de concentration

Si la concentration est le fait d’être focalisé sur une tâche. Le manque de concentration est le papillonnement sur le reste.

Par exemple, lorsque vous voulez faire un sport ou vous lancez dans un projet et que vous restez bloqué sur le matériel. Passez des mois à comparer des ordinateurs ou du matériel de sport est un excellent moyen de rester au stade d’envie sans passer à l’action et donc sans se concentrer sur ce qui compte.

Lorsque l’on manque de concentration, le plus souvent, on n’avance pas sur les projets et sur les objectifs qui sont importants. Vous passez peut-être d’un objectif à un autre très vite ce qui ne vous permet pas de persévérer assez longtemps sur un objectif pour en voir les résultats.

Vous avez peut-être une liste d’objectifs qui ne fait que s’allonger. Vous démarrez deux ou trois tâches puis autres choses passe devant vous et vous le suivez.

À force, vous comprenez que vous passez à autre chose dès qu’il y a une difficulté et vous avez l’impression de ne pas être capable d’atteindre votre but. Le problème n’est peut-être pas là. Il est dans le zapping de vos objectifs.

La concentration est liée à un résultat que vous voulez obtenir.

Si vous n’arrivez pas à vous concentrer dessus, peut-être que vous ne voulez pas ce résultat. Peut-être avez-vous besoin de l’affiner pour y croire et travailler dessus jusqu’à ce qu’il se soit concrétisé.

Peut-être que votre objectif actuel n’est pas le vôtre. Vous travaillez dessus parce qu’il faut bien travailler sur quelque chose. Pourtant, vous savez ce qu’il vous faudrait et par manque de courage ou de détermination, vous laissez filer le temps toute en montant l’échelle posée sur le mauvais mur.

Pourquoi manquons-nous de concentration ?

L’habitude

Je pense que la première et la plus importante raison est liée à l’habitude. Notre monde actuel va à une vitesse incroyable. Plus vite que ce que nous pouvons gérer en termes d’information.

Imaginez juste une minute la situation, il se passe quelque chose à l’autre bout de la planète et dans les 30 secondes, un robot a écrit un article qui a été publié sur Internet racontant ce qu’il s’est passé. Le temps de transmission de l’information est ultrarapide.

Nous pouvons alors perdre l’habitude de travailler sur des choses qui vont prendre du temps et petit à petit avoir du mal à se concentrer sur un objectif clair comme donner du sens à son travail.

Tout ce qui a de la valeur dans nos vies, à demander du temps pour être construit : une carrière, une famille, une entreprise, un couple. Ce qui aura le plus de valeur dans votre vie est ce qui vous aura demandé du temps et des efforts pour le bâtir.

En partant de ce postulat, on peut identifier trois conséquences à ce manque de concentration.

La première chose est le fait de passer trop vite d’un objectif à un autre. J’avais noté cette phrase qui résume bien l’idée ici.

Prendre le temps de décider puis tenir vos décisions dans le temps.

Prendre le temps de la réflexion pour choisir entre les différentes solutions que vous pouvez avoir. Puis rester sur votre décision le temps de pouvoir mettre en place la solution que vous avez identifiée.

En effet, si vous changez de décisions tous les jours, vous n’allez pas être concentré et surtout, vos actions ne seront pas concentrés vers votre but.

Si vous voulez construire quelque chose, vous aurez besoin de temps, vous aurez besoin que vos décisions durent dans le temps pour pouvoir en voir les fruits.

L’objectif

Ensuite, vous travaillez peut-être sur un objectif qui n’est pas le vôtre ou qui n’est pas aligné avec un objectif plus grand qui vous anime.

Un exemple pour illustrer cette idée dans le travail. Vous avez peut-être un travail que vous n’avez pas choisi ou qui vous a été indiqué par votre entourage. Ou encore vous vous sentez coincé dans ce travail.

Pour modifier la situation, cherchez ce que vous pouvez apprendre dans ce travail, voyez votre travail comme un moyen et non comme une fin.

Utilisez votre travail pour apprendre des compétences et acquérir l’expérience qui servira votre objectif personnel.

Par exemple, utiliser un travail pour apprendre une langue, pour apprendre à communiquer, pour apprendre à organiser un projet.

Éparpiller

Enfin, le manque de concentration est la conséquence de l’éparpillement. Lorsque l’on revient à l’essentiel, on se débarrasse du superflu. Si vous rangez votre maison, si vous vous débarrassez de ce qui encombre votre maison, vous allez vous rendre compte que vous faites de la place dans votre tête en faisant de la place dans votre appartement.

Nous avons fait un tri dans les vêtements à la fin de l’été et ça fait du bien de vider les placards qui débordent pour avoir la place de ranger.

Le plus gros avantage de ce tri est l’espace que vous libérez dans votre tête.

En commençant par enlever ce qui encombre nos vies, nous pouvons améliorer notre capacité de concentration pour se centrer sur l’essentiel et sur l’objectif le plus important pour vous.

Voyons maintenant ce qu’est la concentration.

Qu’est-ce que la concentration ?

La concentration est le fait de se focaliser sur un résultat que l’on veut obtenir. Organiser son temps et ses actions dans le but d’atteindre ce résultat. Se concentrer sur une tâche et non sur les moyens de la réaliser.

Quand vous êtes au téléphone, vous êtes concentré sur le discours de l’autre personne et non sur votre téléphone.

Quand vous faites un gâteau, vous êtes concentrés sur les tâches que vous avez à réaliser et non sur les outils qui vous permettent de le faire ou bien sur l’image du gâteau que vous voulez obtenir. Vous suivez les instructions pour obtenir le résultat que la recette vous permet de faire.

La concentration a trois composantes :

  • La perception que vous avez d’une situation
  • L’intention d’agir sur cette situation
  • Une manière d’agir ou de réagir

1. La perception d’une situation

Comme vous le savez, une même situation peut être vécue de manière très différente en fonction des individus.

Par exemple, un travail dans un secteur et dans une activité avec beaucoup de pression peut être un travail challengeant pour une personne qu’une telle situation va motiver à avancer et à se dépasser. À l’inverse, cela peut être une source de stress et de burn-out pour une autre personne.

Et pourtant, la situation initiale est identique.

La différence est dans la perception de la situation par l’individu.

Cette différence est liée à notre vécu, à notre éducation et aux épreuves et défis que nous avons déjà relevés.

Pour donner du sens à son travail, il est nécessaire de prendre conscience que vous donnez à votre travail le sens que vous voulez, celui qui vous correspondra.

2. L’intention d’agir

Une fois que vous voyez la situation telle qu’elle est.

Une fois que vous donnez le sens qui vous convient à votre travail, est-ce que le sens que vous voulez donner à votre travail est compatible avec votre travail actuel ?

Si oui, c’est parfait !

Sinon, avez-vous l’intention d’agir d’une manière ou d’une autre pour améliorer cette situation ?

Ici, il s’agit de prendre la décision de faire évoluer les choses. Une décision peut être prise en un quart de seconde. Prendre la décision d’être heureux et de vivre votre vie est très rapide. C’est un instant.

Ensuite, vient le passage à l’action pour concrétiser cette décision.

L’action, la planification et tout ce que vous pourrez mettre en place dans le but d’être heureux et de donner du sens à votre travail sont si vous ne prenez pas d’abord la décision d’agir.

Une simple décision peut vous rapprocher ou vous éloigner de votre objectif et vous aider ou non à passer à l’action.

Une décision peut changer votre vie.

3. Une manière d’agir ou de réagir

Une fois la situation analysée, vous avez pris la décision de donner du sens à votre travail. Maintenant, planifions et agissons dans ce but.

L’objectif global du sens de votre travail peut sembler impressionnant et ne pas nous aider à trouver quoi et comment faire pour agir dans ce sens.

Pour vous aider, nous avons besoin de décomposer l’objectif.

Une première question peut être de vous rappeler les raisons pour lesquelles vous avez accepté ce travail au départ.

Pourquoi avez-vous commencé ce travail, ce projet ? Qu’est-ce qui vous a animé à ce moment-là ?

C’est important parce que l’on peut vite oublier la ou les raisons initiales du lancement d’un projet. En d’autres termes, se souvenir de l’objectif de départ.

Ensuite identifier ce que vous pouvez apprendre. Votre travail est un moyen d’avancer pas une fin en soi. Si vous le voyez comme une fin, ça m’est arrivé pour mon premier travail, on peut vite se sentir coincé si ça ne vous convient pas.

Vous pouvez aussi réfléchir dans l’autre sens, voir les compétences que vous pouvez acquérir en choisissant un travail ou une entreprise. Les compétences dont vous avez besoin pour avancer sur un objectif de carrière, ou sur un poste que vous voulez à terme obtenir.

Voyons maintenant des moyens concrets pour nous aider à se concentrer.

5 moyens pratiques pour se concentrer

Définir une tache claire

La première chose est de définir une tâche sur laquelle vous avez besoin de vous concentrer pour la réaliser. Plus cette tache sera claire et bien définie mieux vous vous concentrerez.

C’est encore mieux si vous pouvez identifier un moyen ou une question qui vous permet de dire si c’est terminé ou non.

Soit un indicateur indiscutable, soit répondre à la question suivante : cette tâche, est-elle terminée ? La réponse est oui ou non. Il n’y a pas de demi-mesure.

Pour donner un exemple, si vous vous concentrez sur un temps de course que vous définissez avant d’aller courir, la réponse est oui ou non. Soit vous avez couru ce temps soit non. Il n’y a pas moyen de négocier sur la réalisation de l’objectif.

Couper les distractions

Le plus grand ennemi de la concentration est la distraction sous toutes ces formes.

Laissez votre téléphone de côté pendant que vous travaillez sur cette tâche. Ne le faites pas pour les autres, faites-le pour vous. Pour vous prouver que vous pouvez vous concentrer pour travailler. Plus vous le ferez, plus ça sera facile.

Vous finirez par identifier les conditions qui vous aident pour vous concentrer et vous pourrez les reproduire dès que vous en avez besoin.

L’ordinateur est un excellent outil. Encore faut-il mettre quelques règles pour ne pas se laisser entraîner dans une perte de temps.

Il existe des modes concentrations qui vous évitent d’être interrompu. Quand vous travaillez, vous pouvez en abuser sans modération.

Silence ou musique

Ce point-là est très spécifique à chacun. Personnellement, lorsque j’ai besoin d’écrire comme en ce moment et de me concentrer, j’aime bien écouter de la musique.

Un certain type de musique m’aide à me concentrer alors je l’utilise pour réaliser les tâches que je me fixe.

Pour d’autres personnes ou d’autres tâches, le silence sera peut-être plus efficace.

À vous de voir ce qui vous correspond pour vous permettre d’avancer sur vos projets.

Temps de réalisation

Ce critère aussi va dépendre de chaque personne, mais aussi de la tâche que vous avez à réaliser.

On utilise le temps que l’on a pour faire ce que nous avons à faire.

Si vous ne vous donnez pas de limite, vous risquez plus facilement de vous déconcentrer et de mettre beaucoup plus de temps que si vous le délimitez.

Lorsque le temps que vous avez prévu est terminé, si vous avez fini votre tâche, vous pouvez passer au point suivant.

Dans le cas contraire, si vous êtes concentrés sur ce que vous faites, continuez pour profiter de ce moment de concentration pour avancer sur la tâche que vous avez défini. Vous irez plus loin dans ce que vous avez à faire, et si vous n’aviez pas terminé vous allez peut-être finir.

Un moyen efficace pour moi que j’utilise est : me fixer une période de temps de concentration pour écrire avant d’autres activités qui sont organisées avec d’autres. Ça m’oblige à être efficace pendant le temps que j’ai parce qu’il est limité et je ne pourrai pas continuer d’écrire à la fin du temps imparti.

Savourer et célébrer votre travail

Enfin, quand vous avez terminé votre tâche ou bien le temps que vous aviez prévu, célèbre ce qui a été accompli.

Ressentez que vous êtes fière de vous d’avoir fait ce que vous aviez prévu. Que ça soit terminé ou non, savourer ce moment. Vous avez réussi à vous concentrer et à travailler !!

Vous pouvez continuer si vous n’avez pas terminé ou bien vous arrêtez pour prévoir un autre moment pour terminer.

Dans tous les cas, vous avez eu la discipline de vous concentrer et d’avancer alors célébrez-le ! Et faites une pause si vous en ressentez le besoin.

Tout ce que vous réalisez mérite d’être célébré !

Que peut vous apporter votre concentration ?

En mettant en place les différents éléments que nous avons vus dans cet article, vous allez découvrir ou redécouvrir votre concentration. Redécouvrir que vous êtes capable de travailler plusieurs heures sur un même sujet.

Après l’imagination, la concentration est l’outil qui va vous permettre de travailler sur ce que vous avez imaginé.

Après avoir décomposé votre objectif en tâche, vous allez pouvoir vous focaliser sur une tâche à la fois pour faire avancer votre projet.

Une fois que vous avez identifié grâce à votre imagination, le sens que vous voulez donner à votre travail, votre concentration va vous aider à mettre en place ce qui est nécessaire pour le concrétiser. Pour enfin être aligné entre qui vous êtes et ce que vous faites.

Vous irez même plus loin. Grâce à votre concentration, vous allez accomplir les tâches que vous avez à faire plus rapidement. Vous prouvant ainsi que vous arrivez à vous concentrer et que vous arrivez à faire ce qui est nécessaire pour avancer dans vos projets.

Vous allez prendre confiance en vous et en votre concentration. Une fois, cela acquit, vous pourrez exploiter votre concentration à la demande en suivant le processus qui vous convient pour vous mettre dans une situation de concentration intense pour travailler.

Enfin, si vous célébrez chacune de vos victoires, votre vision de vous-même va évoluer dans un sens qui vous ouvrira des portes que vous n’aviez pas imaginées.

Maintenant, à vous de jouer !

Utilisez l’article sur l’imagination pour identifier ce que vous voulez réaliser.

Décomposez votre objectif en tâche.

Utilisez votre concentration pour accomplir ces tâches et développer votre confiance.

Puis savourer vos victoires les unes après les autres. Il n’y a pas de petites victoires.

Dites-moi en commentaire les clés que vous utilisez pour vous concentrer. Je suis curieux d’avoir votre retour d’expérience pour pouvoir compléter cet article.

Abonnez-vous pour recevoir la prochaine newsletter, vous pouvez aussi me retrouver sur YouTube ou Instagram.

Bonne journée,

Clément



0 Partages
Enregistrer
Partagez
Partagez